Nous n’oublierons jamais

inter funéraire en résine et peinture acrylique, vis laiton
13×4 cm chaque
2014

Vue de l’exposition Demain c’est loin, Angle art contemporain, Saint Paul Trois Châteaux

J’avais d’abord produit cette idée il y a quelques années sous la forme de stickers pour un défilé du 1er mai, comme un geste simple destiné à la rue.

Il s’agit d’un détournement des codes et objets de commémorations funéraires individuelles vers une mise en critique d’une commémoration politique sociétale et collective. Un renversement.

Dans le cadre de ce rendu de résidence pour l’exposition Demain c’est loin j’ai voulu passer à la réalisation au plus près de la réalité.

Cette première présentation s’est aussi déroulé dans un contexte particulier : un mois après les attentats de Charlie Hebdo. Le projet initial était « A nos Libertés / Regrets ». Au vue du contexte il me semblait plus pertinent d’appeler à une notion plus collective et peu encore galvaudée par les médias en continu.

Cette série comporte plusieurs variantes :

A l’Education Nationale
A la Culture
A la Sécurité Sociale
A la Solidarité
A la Recherche Scientifique
A nos Libertés
Au Droit du Travail

Regrets
Regrets Eternels
Nous n’oublierons jamais

Vue de l’exposition Sous l’herbe, dans le ciel et puis dans l’écriture, Mixart Myrys, Toulouse